Holà todos !

Après une semaine à Lima sous un soleil de plomb, c’est à Puno que l’équipe vient de poser ses bagages à 3800m d’altitude.

L’oxygène y est déjà plus rare mais l’équipe de scientifiques semble en forme pour cette deuxième étape capitale avant de monter à 5300m d’altitude.

À Lima, l’équipe de scientifiques menée par le chercheur Samuel VERGÈS a réalisé son premier pari : reconstituer un laboratoire éphémère afin d’effectuer près de 150 heures d’évaluations sur un groupe de 20 péruviens volontaires servant dans ce projet de « sujets contrôles ».

  • Une partie de l'équipe réalise une évaluation sur un volontaire péruvien.

Au programme ?  

Prélèvements biologiques et génétiques, analyses hématologiques et évaluations cardiovascu-laires afin d’établir les caractéristiques d’une population de plaine présentant les mêmes caractéristiques ethniques que les habitants de la Rinconada qui vivent eux en permanence à 5300m d’altitude. 

Cette première étape aura déjà demandé aux scientifiques une grande capacité d’adaptation tant sur le plan logistique que sur le plan humain et culturel. Heureusement, la présence d’Ivan Hancco, médecin péruvien accompagné de quatre étudiants locaux aura permis de faciliter les échanges et le quotidien de l’expédition. 

Place à la suite désormais donc !

A très vite.

Categories: News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *